Itinéraires

  • DECOUVRIR WADI RUM

L’idée..

Nous vous proposons bien davantage qu’un « tour’ classique, une vraie decouverte du Wadi Rum, pour vivre une experience authentique dans le desert !

Loin des routes touristiques, vous partirez en expedition, pour une journee ou plus, en choisissant la maniere qui vous convient le mieux :

4×4 et balades a pied, trekking, scrambling, a dos de dromadaire.. et vous pouvez bien sur combiner les differentes options.

Alterner jeep et marche est un excellente facon de voir un maximum de choses tout en goutant le plaisir d’un peu de marche a pied sur le sable et les rochers.
Par ailleurs, et c’est une chose que nous sommes seuls a proposer, de tres belles balades sur les massifs rocheux sont possibles, loin des routes touristiques, par des chemins de chevres oublies grimpant sur les montagnes, pour des panoramas superbes ! On suit aussi de profonds et etroits canyons, riches en surprises..

Si vous aimez marcher, nous vous conseillons l’option « chauffeur plus guide » : cela vous permet de traverser le massif, avec le guide, et retrouver le 4×4 et son chauffeur de l’autre cote !
Pour cela un deuxieme bedouin est necessaire, en plus du chauffeur, pour vous guider le long de ces sentiers (difficiles a trouver seuls). Il vous montre aussi les plantes medicinales, les traces dans le sable, et peut repondre a vos questions sur la vie bedouine, les traditions..

Un peu d’escalade ou de crapahutage (scrambling) sur les roches de gres colores s’y ajoute avec bonheur..

Randonner a pied conviendra parfaitement aux amoureux de la marche, et c’est certainement la meilleure maniere d’apprecier les beautes si variees et la richesse de ce desert unique, pour peu que l’on soit en bonne condition physique et que l’on dispose d’un peu de temps…
Marcher permet d’apprecier le changement de paysage (surprenant « : on marche 5 minutes et tout est different !), de remarquer les details des roches, les plantes et buissons, les traces dans le sable des animaux qui sont passes, il y a peu ou longtemps !

La soiree et la nuit
Apres le coucher du soleil, on pose le camp pour la soiree et la nuit, a l’abri d’un creux du rocher (« tor » en arabe), dans un bel endroit choisi selon des criteres precis, de commodite, d’orientation par rapport au soleil matinal (bienvenu l’hiver, alors que l’ombre est primordiale l’ete), a la lune (plus besoin de lampes sous la pleine lune !), et loin des pistes de jeeps !
Nos bivouacs itinérants tirent parti de la somptueuse et généreuse nature du Wadi Rum, qui a bien voulu doter ce lieu d’une quantité de véritables chambres naturelles, au creux desquelles on installe un salon avec matelas disposés autour d’une jolie natte, et appuyés à la paroi pour un agréable dossier.
Avec les bougies pour le soir (ou la clarte etonnante de la lune lorsqu’elle est pleine), et le feu qui danse, illuminant les stries rouges du grès, c’est somptueux !

Le lendemain matin, on recharge tout sur le 4×4, et on repart pour encore d’autres paysages, d’autres merveilles…

Nous restons toujours loin de toute installation permanente; loin des parpaings et de l’electricite, vous pourrez savourer pleinement la magie de la lune, l’extraordinaire purete du ciel qui s’assombrit, lorsque les etoiles apparaissent…

Le repas est prepare de maniere traditionnelle, et la « tor », chauffee par le soleil durant la journee, nous protegera de la fraicheur de la nuit qui vient.

Dunes et roches sculptees par l’erosion seront le decor, avec quelques bougies, et le feu qui danse sur les parois colorees !

Les couettes epaisses en laine de mouton, confectionnees artisanalement, ou de lourdes couvertures, vous tiendront bien au chaud la nuit, que vous choisissiez de dormir a la belle etoile, ou dans une tente individuelle tres vite depliee, que vous installerez ou vous voudrez. On a aussi des couvertures, chaudes egalement, les couettes en laine eta t de plus en plus difficiles a trouver.

Les matelas sont epais et confortables. C’est important pour une bonne nuit !

Vous vivrez une experience proche de la nature et confortable tout a la fois, et un petit pot rempli d’eau sera la pour la toilette du soir ou matinale.

Vous pourrez egalement partager la tente bedouine d’une famille vivant dans le desert, le temps d’une soiree chaleureuse autour du feu, et ecouter les chants bedouinset la  la melodie envoutante de la rababa, instrument bedouin en peau de chevre a une seule corde.
(voir Wadi Rum, la vie bedouine)

Dromadaire :
Pas tres passionnant en verité.. ca se passe pres du village, la ou croisent toutes les jeeps, et en debouchant sur la plaine, c’est vue sur installations geantes defigurant le paysage grandiose (comment peut-on ?)

Les animaux sont attaches entre eux et un jeune marche devant, tenant la corde du premier. C’est surtout pour les enfants ! Nous n’avons pas de dromadaires.
Ceux qui en ont et gerent la chose le font comme ils font le reste ici : un vrai attrape-touriste !

Vous pouvez tres bien faire l’expérience à Petra.. au moins le chamelier monte aussi !

Combien de jours prevoir pour le Wadi Rum?

Lorsque l’on planifie un voyage en Jordanie, la question se pose : combien de temps pour Wadi Rum ?
Certains, rebutes par la crainte des « arnaques » et autres pieges a touristes (helas nombreux), prevoient un jour a peine, voire moins.
C’est dommage, car le desert est magnifique et riche en merveilles, pour peu qu’on prenne le temps de les decouvrir, et de la maniere qui est la notre !

La réponse dépend bien sûr de la façon dont on veut vivre le désert (randonnée à pied ou en 4×4 avec balades, escalade..), mais 2 ou 3 jours au moins sont souhaitables (sinon plus), tant le Wadi Rum recèle de paysages variés et de toute beauté !
Vous pourrez decouvrir davantage de canyons, grimper sur plus de sommets, aller loin vers le sud, pres de la frontiere saoudienne, la ou on ne voit aucun touriste….

Même sur une seule journée, ce n’est pas un simple « tour » que nous vous proposons :
Apres un minimum de routes touristiques (pour voir les sites les plus importants), vous partirez en expédition, pour une decouverte vraie et authentique du desert,
Pour un trek a pied, 2 jours et demi est une duree minimale, 3 ou 4 jours c’est mieux, et 5 jours ou plus l’ideal !

Le budget – Nos tarifs

La question du budget se pose…
Nous vous proposons le meilleur du desert, dans une demarche authentique, ce qui signifie que le guide Bedouin n’est pas qu’un simple chauffeur executant un « tour et retour au camp », mais un vrai responsable d’expedition, et doit percevoir une remuneration correspondante.
Malgre cela nos tarifs restent tres raisonnables, dans la moyenne de ceux pratiques a Rum, et souvent inferieurs a ceux des agences les plus connues !
Ils correspondent a des expeditions privees.
Ils dependent bien sur du nombre de personnes; une reduction est possible pour les etudiants en groupe (minimum 5 personnes), ainsi que pour les petits enfants de moins de 6 ans.
Le trek revient bien sur un peu plus cher que l’expedition en 4×4, car deux personnes travaillent : le guide et le chauffeur-cuistot !

– TARIFS par personne et par jour (incluant la nuit)

4×4 et (un peu de) marche avec un seul guide :

2 ou 3 personnes : 60 JD

4, 5 or 6 personnes : 55 JD

7 à 10 personnes : 50 JD si un seul 4×4, 55 si deux 4×4

Pour plus de 10 personnes : demander nos tarifs de groupe.

– Trekking, avec ou sans 4×4, 2 guides :

2 personnes : 75 JD

3 personnes : 70 JD

4, 5, 6 personnes : 65 JD

7 à 10 personnes : 60 JD

Plus de 10 personnes : demander nos tarifs de groupe.

Les prix sont tout compris :

– Le ou les guides selon le cas

– Le 4×4 avec vous chaque jour. Il transporte les bagages et l’equipement. Toujours là au bivouac et lors de la pause dejeuner.

– tous les repas cuisinés

– l’eau minerale et le thé bedouin

– L’equipement pour la nuit : matelas epais et confortables, couettes et couvertures

Tentes individuelles sur demande de fin octobre a avril.

Les couettes et couvertures : nous fournissons des couvertures et couettes, mais des que c’est possible, emportez un duvet (chaud l’hiver !) : pour votre propre confort et pour alleger les 4×4 et le travail de manutention des guides ! Si impossible, un sac a viande..

Si vous etes deja sur place, on vous donne ce qu’il faut. Mais ne critiquez pas nos couvertures et couettes (le desert c’est du sable, de la poussiere..), il n’y a pas de pressing a Rum !! Vous pourrez les secouer avant de les plier, ca leur fait toujours du bien !

TARIFS et PRESTATION HAUTE SAISON :

En haute saison, c’est menu unique ! Trek et 4×4.

Prix :

De 4 a 6 personnes : 65 dinars par personne et par jour, nuit incluse

7 à 10 personnes : 60 dinars par personne et par jour, nuit incluse

On regroupe, pour la formule trek avec passages en 4×4, itinerant bien sur, les durées de marche etant adaptables (à voir sur place avec le guide, les autres participants.. et selon les contraintes météo)

Remarque 1 : la nuit est offerte avec la journée. Avec ou sans, même tarif..!

Remarque 2 : nos excursions demarrent de preference le soir !

Autant en profiter, et rester le même nombre de jours et de nuits ! Profitez-en aussi pour arriver la veille. La route depuis Petra ne prend qu’une heure et demi, et elle est superbe au soleil couchant.

Vous évitez ainsi les abords du village, très dégradés par d’enormes installations hideuses, et avez une vraie matinee le premier jour, depuis le lieu du bivouac, deja loin dans le desert !

Et surtout ne reservez jamais de nuit sur Booking a Wadi Rum, vous echoueriez dans un de ces affreux machins betonné, qu’il faut boycotter d’urgence !!

 

Il faut aussi noter que le trek itinerant n’existe quasiment pas sur Rum !
Surtout si vous etes peu nombreux (en dessous de 4 ou 5 participants), un guide vous emmene marcher – le long des pistes en general, et retour au camp le soir.
Pas de 4×4 d’intendance, donc, ni de cuistot prive !
Mais si vous comparez les prix, les leurs et les notres sont voisins, pour une experience bien differente !

 

Excursion privée : possible seulement en tres basse saison. 

Un supplement est alors de rigueur : 15 dinars par personne et par jour si vous etes a deux et de 25 dinars par jour si vous etes solo.

 

Nota : On trouve bien sur des tarifs moins cher sur le net : ce sont ceux des grosses « usines a touristes », essentiellement les « Sunset Camps ».
Tours groupes, cuistot egyptien paye au mois, et des campements betonnes partout autour..

 

Que voir et que faire a Wadi Rum ?  Sites et itineraires

Un coup d’oeil sur un guide ou un site internet proposant la visite du Wadi Rum suffit pour croire que celle-ci se résume à ces quelques sites, toujours les mêmes, cités partout, et que les avoir vus signifie « avoir fait » wadi Rum. (Voir Wadi Rum – Le tourisme à Wadi Rum aujourd’hui)

Ces sites ont un certain intérêt, quoique.. ils servent surtout a marquer les arrets des « rmtours en rond » des camps-hotels, et a y jouer la montre, car eux ne font rien d’autre !!

Vous en verrez quelques-uns, mais heureusement, le Wadi Rum ne se résume pas à eux, et nous vous emmènerons voir bien d’autres lieux magnifiques !

Les sites repertories du Wadi Rum :

– Lawrence Spring, ou la Source de Lawrence : une source située à une centaine de mètres en hauteur, captée par des tuyaux l’amenant dans une sorte de petit bassin, en bas; une tente-café-boutique, proposant thé et souvenirs, et peu à voir, à part des groupes de touristes !

Bref, guere d’interet.

– Le sîq de Khazali : une montagne impressionnante, fendue côté sud par un canyon très étroit, sur les parois duquel les Thamudéens, peuple nomade de l’Antiquité, ont gravé diverses figures;
Le jeu consiste à scruter la pierre, un peu en hauteur (de 20 à 30 degrés d’angle), pour apercevoir les couples, finement et délicatement dessinés, les chèvres (ou ipex ?) aux cornes recourbées.. et les superbes empreintes de pieds, par paires, tellement réalistes !

Le souci : blindé en haute saison !!

– La Petite Arche : une curieuse petite arche, sur un petit rocher; on peut y monter très facilement en deux minutes, on surplombe alors une large plaine.
Ce site est hélas sévèrement abîmé depuis fin 2011 par des locaux sans scrupules : pas moins de 2 campements permanents bétonnés, y ont été construits sans aucune autorisation, juste à côté de l’arche, et visibles de très loin. (Pour plus d’infos, voir Wadi Rum / préservation / Que peut-on faire ?)

Autrefois sympa, plus maintenant !

– Les dunes de sable rouge : une superbe dune de sable très rouge et très fin, à gravir (par la crête), et à dévaler (de face) ! Ensuite, on ôte les chaussures pour évacuer une tonne de sable…
500 mètres plus loin, une autre dune, deux fois plus haute (mais un peu moins rouge), attend les plus braves !
Face à la deuxieme dune rouge, une construction betonnee..

Pire : sur le chemin qui y mene, un nouveau resort geant, toitures rouges des bungalows et bulles geantes, inimaginable dans un tel desert.. dont l’existence suffit a prouver que ce desert n’est aucunement protégé !

– Les inscriptions d’Infishieh : une sorte d’antique « mur à graffitis » : un effondrement rocheux, a un jour dégagé une belle paroi sombre et lisse, support idéal permettant à tous de raconter; caravanes de chameaux, drôles de petits bonshommes, écritures Nabatéennes.. les époques se mêlent, les dessins parlent !

Juste a gauche, helas, beton et series de bulles plastifiees sont une insulte au paysage !

– Lawrence House, ou Maison (dit aussi « Mur ») de Lawrence : un mur de pierres, dominant une majestueuse vallée. pas vraiment de rapport avec Sir T.E. Lawrence, un très beau paysage.. que l’on peut voir aussi de plus loin, sans devoir s’agglutiner aux pick-ups pleins de touristes qui y stationnent !

– Le Barrah Canyon : une vallée encadrée de hautes montagnes, longue de 4 km environ, que l’on peut parcourir à pied sans risque de s’égarer (les chauffeurs bédouins y attendent les touristes qui y marchent seuls en sirotant un thé..). Envahi par les jeeps de Diseh en saison. On a mieux.. dans le grand sud !!

Degradé lui aussi helas par un camp betonné à son entrée nord !

– L’arche de Burdah : une grande arche en haut de la montagne, qui paraît assez petite de loin, car on l’observe généralement d’en bas. Y monter est possible, mais uniquement si on est à l’aise sur le rocher, et pas sujet au vertige ou à la peur du vide.

– Um Fruth Rock Bridge ou l’Arche d’Um Fruth : une curieuse et jolie arche posée par terre, sur laquelle on peut monter si on n’a pas le vertige.

Gachée par un « café-boutique » qui n’est meme pas une tente. La aussi helas, la folie-béton a frappé. Les parpaings font la deco sur le devant..

Blindé, surtout l’apres-midi.

Vous l’aurez compris, ces sites servent a passer le temps des tours standards.

Mais le vrai desert est tout autre chose !

 

Exemples d’Itineraires :

Les itineraires suivants sont a considerer comme des « guidelines », et n’ont rien de fige : on ajuste toujours, sur le terrain, selon vos souhaits en priorite.
Pas de routine chez nous, c’est essentiel, et c’est ce qui preserve l’enthousiasme de nos guides !
La saison, la meteo, vos preferences (plus ou moins de marche, d’escalade, etc..) font
de chaque expedition une aventure unique !

Jeep et balades
———————-
Une journée :
Le siq de Khazali, les Dunes de sable rouge, les inscriptions d’Infishieh, Lawrence House, le jebel Burdah et son arche haut perchee, l’arche d’Um Fruth « posee par terre », pour les « sites ». Mais aussi les beaux rochers rouges de M’Zelge, et son echo incroyable (si pas de vent), un canyon, et quelques superbes vues panoramiques depuis de rochers et sommets bien a nous..!

2 jours :
Premiere journee comme decrit plus haut.
Deuxieme journee, vers le « grand sud » : les massifs colores de Nughra, Wadi Sabet la Rouge, et des panoramas a couper le souffle..

3 jours ou plus :
Le Centre et les sites, le « grand sud », mais avec plus d’exploration, de canyons, d’escalades possibles a tous niveaux..
Le sommet du jebel Hash pour les sportifs, l’ascension du jebel Burdah pour qui n’est pas le vertige (voir aussi « scrambling »).
On a du temps a partager avec les familles bedouines…
On peut s’approcher tout pres de la frontiere saoudienne, en traversant le superbe massif au sud de Sabet, hors des limites du Rum officiel..

Trek a pied
—————-
Definir des itineraires standards de trek n’est ni aise ni souhaitable, car il y a tant de possibilities, tant de variantes, que l’on pourrait marcher ici des semaines sans repasser par les memes chemins !
Et l’on tient compte egalement des capacities et niveaux de marche de chacun, certains desirent marcher par etapes de 3 ou 4 heures par demi-journee, alors que 2h et demi suffiront largement a d’autres.. Vous pouvez etre ou non sujet au vertige, ou au contraire a l’aise sur les rochers, aimer l’escalade ou preferer un peu de crapahutage facile…
Tous ces parametres interviennent dans la conception d’un itineraire, avec bien sur la saison, les conditions meteo, la lune ! (A la pleine lune, l’automne, on peut faire une belle etape !)

Nos itineraires incluent certains des « sites classes », mais passent aussi par des lieux encore bien plus interessants et de toute beaute, le long de nos sentiers de bergers tombes dans l’oubli !

2 jours
Deux jours etant une duree assez courte, on restera dans la zone centrale du Wadi Rum.
Premier jour : les dunes de sable rouge, les inscriptions d’Infishieh et Um Ushrin.. vers l’est ensuite, avec Al-Barra, et les belles roches rouges et decoupees de M’Zelge, sur lesquelles on peut grimper facilement pour un magnifique panorama de soleil couchant.
Diner et nuit autour du feu, dans une des nombreux creux du rocher, chauffes par le soleil dans la journee.
Deuxieme jour : le jebel Burdah, quelques canyons etroits et belles vues, puis le jebel Um Fruth, pour l’arche (touristique), mais surtout pour grimper au sommet de la montagne, pour une vue extraordinaire en fin de journee !
Une deuxieme nuit en bivouac, et retour au village le matin suivant, en passant         par le siq de Khazali pour les inscriptions Tamudeennes.

Nota : Vous pouvez partir a pied, mais 5 minutes de 4×4 vous avanceront vers le coeur du desert, les 2 a 3 kilometres après la sortie du village n’etant pas tres interessants (sable tres mou et nombreux 4×4..!)

3 ou 4 jours
Deux premiers jours comme decrit plus haut (rando 2 jours)
Troisieme et quatrieme jour : on traverse d’abord une large plaine, pour atteindre les massifs du sud, rarement visites, bien que d’une beaute epoustouflante : Al-Nughra, Wadi Swebet, et Wadi Sabet, la limite sud du Wadi Rum, Um Ratha.. et aussi, pour ceux qu’une longue etape n’effraie pas, un des sommets du jebel Hash (si 4 jours par exemple).
Ces parties du desert sont encore rarement visites, bien que d’une beaute epoustouflante : toute une montagne bleue et rouge, panoramas stupefiants, dunes de sable tres fin et tres rouge, canyons rocheux sauvages et surprenants…
L’important etant de consacrer le plus de temps possible dans ces paysages magnifiques du sud, le retour a Rum se fera en voiture (d’autant que le chemin passé par Um Sabatah, tres belle region en elle-meme, mais sacrifiee, helas, abimee par plus de 25 « resorts touristiques » quasiment colles les uns aux autres !

5 jours et plus
5 jours ou davantage est l’ideal pour decouvrir reellement le Wadi Rum, l’explorer dans ses coins et recoins les plus secrets, avec eventuellement un peu d’escalade facile (scrambling) adaptee a votre niveau.
L’itineraire sera base sur le meme schema que pour 4 jours, mais il incluera advantage de vues panoramiques, de sentiers de chevres, et vous atteindrez quasiment la frontiere saoudienne, qui passé juste derriere un tres joli massi rouge au-dela du wadi Sabet !
Vous vivrez une experience authentique, au rythme du desert et des Bedouins, jusqu’a vous sentir envahi par la sensation de faire partie vous-meme de tout cet infini..!